Thème de mémoire en FdF dirigé par Philippe CLAUZARD (MCF 70, Université de La Réunion)

Publié le 30 Septembre 2019

La formation tout au long de la vie : conception de formation à partir de l’analyse du travail, amélioration de dispositifs de formation mis en œuvre, analyse des apprentissages et de la professionnalisation.

La formation tout au long de la vie engendre de nouvelles problématiques, de nouvelles modalités de formation comme, entre autres, la formation en situation de travail, ou la formation par les situations simulées. Ces formations s’appuient sur l’analyse du travail, l’ergonomie, la psychologie du travail ou la didactique professionnelle qui est une « didactique des métiers » (des métiers n’existant qu’au travers de contenus, de processus, de transactions...).

La didactique professionnelle se définit comme l’analyse du travail en vue de former (Pastré, 2011). En tant que « didactique », elle s’intéresse aussi à l’analyse de l’apprentissage, aux processus de développement de compétences, dans le cadre d’une activité conjointe apprenant/formateur (visant la conceptualisation : secondarisation et « glissement conceptuel», métacognition et réflexivité). En outre, se posent les questions de l’agencement didactique (Roger), du diagnostic de situation avec description, problématisation et analyse, de la construction de savoirs d’action et de compréhension, de règles et de modèles en vue de généralisation et transferts. Le concept de « situation potentielle de développement » et celui de « potentiel de développement d'une situation » (Gagneur, 2009 ; Mayen & Gagneur, 2010) aident à la conception d’apprentissages en situation professionnelle.

La didactique professionnelle s’est nourrie d’apports de l’ergonomie et des théories de l’activité (Leontiev, Galpérine, Leplat, Savoyant, Rabardel, Clot, Rogalski...). L’analyse du travail est un projet préalable à l’ingénierie de formation. Pour Pastré (2011), l’analyse de l’activité des individus au travail a pour vocation d’étayer le développement de leurs compétences. Cette centration sur l’activité conduit à repérer les concepts qui organisent l’action du professionnel. Ce ne sont pas des réponses théoriques qui diraient comment opérer pour passer à la pratique, mais des « connaissances en acte » qui à l’intérieur même de la pratique professionnelle assurent son organisation. Ce repérage fonde alors une formation au métier à partir des activités du sujet. On peut parler d’apprentissage par les situations de travail où l’on modélise les organisateurs de l’activité, qui sont invariants. Ceux- ci orientent et guident l’action. Apparaissent aussi les modèles opératifs qui sont l’appropriation personnelle de ces organisateurs et à la base des stratégies singulières déployées par les opérateurs.

La didactique professionnelle est ainsi un cadre intégrateur qui permet d’observer et de comprendre l’activité professionnelle et les choix singuliers des professionnels, ainsi que de participer à des « trans-formations » en observant les apprentissages en cours de réalisation, au moyen de débriefings ou d’écrits réflexifs, de façon à réguler les actions de formation. Il est attendu une pratique métacognitive et une conscientisation souvent implicites, une réflexivité chez les apprenants. La plupart se détachent intuitivement de la matérialité de l’activité de formation et font correspondre la réussite de la tâche et la conceptualisation de l’objet de savoir dont il est question, mais pas tous. Le passage d’un registre pragmatique à un registre épistémique (Pastré, 2011) exige dans certains cas des formes de «glissements conceptuels» favorables à un possible de conceptualisation (Clauzard, 2014). Les formateurs auraient à gagner à rendre transparent le nécessaire passage d'une logique du « réussir » à une logique du « comprendre », (Piaget, 1974), à accompagner la construction du savoir en « objet second » (« étayage » de la « secondarisation » comme geste professionnel, Bautier, Goigoux, 2004) avec la mise en œuvre d’un dispositif pédagogique approprié : par exemple, le journal de bord du stagiaire ou le journal d’apprentissage (Clauzard, 2019).

Quelques éléments de bibliographie, en lien avec la thématique

- Note de synthèse sur la Didactique professionnelle de Mayen, Vergnaud et Pastré, INRP, Note de synthèse sur le DP en pdf ---- Note de synthèse sur le DP en ligne
- L’analyse du travail en didactique professionnelle, Note sur l'analyse du travail en DP en ligne ---- Note sur l'analyse du travail en DP en pdf
- « Apprendre à faire », de Pierre Pastré, Texte "Apprendre à faire" en pdf
- "Apprentissage et Activité", de Pierre Pastré, "Apprentissage et Activité"
- La didactique professionnelle : Un point de vue sur la formation et la professionnalisation, Pierre Pastré Notes sur la Didactique professionnelle
- Les compétences professionnelles et leur développement Les compétences professionnelles et leur développement
- La didactique professionnelle : une alternative aux approches de « cognition située » et « cognitiviste » en psychologie des acquisitions, un article de J. Rogalski en pdf
- Les organisateurs de l'activité enseignante, numéro de Recherches et Formation, par collectif
- « La formation des concepts scientifiques. Relire Vygotski et débattre avec lui aujourd'hui In: Enfance. Tome 42 n°1-2, 1989. pp. 111-118 par Gérard Vergnaud
- Piaget revisité par la didactique, Gérard Vergnaud, par Gérard Vergnaud
- Forme opératoire et prédicative de la connaissance, par Gérard Vergnaud
- La-conceptualisation, clef de voûte des rapports entre pratique et theorie, par Gérard Vergnaud
- La conceptualisation et la place des concepts, par Vidal & Rogalski
- Quelques réflexions sur l'organisation de l'activité enseignante, par Pierre Pastré

 

- Action et connaissance en clinique de l'activité, Texte de Y. Clôt sur la clinique de l'activité
- Genres et styles en analyse du travail, Texte de Y. Clôt et D. Faïta sur "genre" et "style"
- Les yeux de Véronique : Texte de J. Theureau
- Cours d'expérience, cours d'action, cours d'interaction : essai de précision de ces objets théoriques d'étude de l'activité individuelle - sociale par Jacques Theureau
- L’hypothèse de la cognition (ou action) située et la tradition d’analyse du travail de l’ergonomie de langue française, par Jacques Theureau
- Élisabeth Bautier et Roland Goigoux, Difficultés d'apprentissage, processus de secondarisation et pratiques enseignantes : une hypothèse relationnelle
- Filmer la pratique : un point de vue de la théorie de l’action conjointe en didactique, par Gérard Sensevy
- Gérard Sensevy : Le travail du professeur pour la théorie de l’action conjointe en didactique. Une activité située ? Texte sur la théorie de l'action conjointe de Sensevy
- Sensevy G. & Mercier A. (dir.). Agir ensemble : l’action didactique conjointe du professeur et des élèves Rennes : PUR, 2007. – 225 p. (Paideai) Texte de la RFP en ligne sur "Agir ensemble"
- Le jeu comme modèle de l'activité humaine et comme modèle en théorie de l'action conjointe en didactique, Note de G. Sensevy sur le jeu comme modèle de l'activité en version pdf
- L’action didactique. Eléments de théorisation par Gérard Sensevy, Texte sur l'action didactique en ligne et pdf
- Notes sur la notion de geste d’enseignement par Gérard Sensevy, Note les gestes d'enseignement de Sensevy ligne
- Théories de l’action et action du professeur par Gérard Sensevy, Texte en ligne sur les théories de l’action et action du professeur
- Généricité et spécificité des transactions didactiques dans une séance en découverte du monde vivant au cycle 2. par Corinne MARLOT, Document en ligne sur archives ouvertes
- Journal des apprentissages, réflexivité et difficulté scolaire par Jacques CRINON en ligne Revue Repères
- Les théories de l'activité entre travail et formation Note de synthèse de Patricia Champy-Remoussenard
- Les gestes professionnels comme concept et outil d'analyse, Marc Cizeron : Note de synthèse de M. Cizeron sur les gestes professionnels
- L’activité enseignante, une architecture complexe de gestes professionnels, par Dominique Bucheton
- Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées par Dominique Bucheton
- A propos de la professionnalisation, par Richard Wittorski
- La professionnalisation comme intention, comme processus et comme légitimation, par Philippe Astier
- Un modèle d'analyse de l'activité de l'enseignant, par Roland Goigoux
- L’agir professionnel de l’enseignant, par Anne JORRO
- Les indicateurs de développement professionnel, par Gwénaël Lefeuvre, Audrey Garcia et Ludmila Namolovan
- Former les enseignants pour accroître leur satisfaction au travail : propositions théoriques et illustrations empiriques par Sébastien Chalies, Jérôme Amathieu, Stefano Bertone
- Apprendre des règles de métier, Le rôle du collectif de formateurs par Guillaume Escalie et Sébastien Chaliès
- Apprendre et se développer professionnellement : Les « règles » du métier d’enseignant, un accompagnement proposé par le groupe des conseillers pédagogiques de l'ARIEGE et constitué dans le cadre d'une formation de formateurs avec S. CHALIES et H. TRIBET
- Comment former aux règles du métier d’enseignant ? Hypothèses et perspectives pratiques Méard Jacques & Moussay Sylvie
- Le travail enseignant : une ressource pour le développement du pouvoir d’agir des enseignants débutants par Sylvie MOUSSAY & Jacques MEARD
- Les pratiques comme objet d'analyse, par Jean-François Marcel, Paul Olry, Eliane Rothier-Bautzer et Michel Sonntag
- Un modèle d'analyse de l'activité des enseignants, par Roland Goigoux
- Le travail : un objet commun entre l’ergonomie et les sciences humaines et sociales, par G. de Terssac
- Pour une approche ergonomique de l’activité enseignante, par René Amigues
- Approche de psychologie ergonomique de l'activité de l'enseignant, par Janine Rogalski

 


A SUIVRE...

+ d'infos sur ce site annexe :