Débat : big brother ou big data ?

The opinion 

Les bienfaits de la révolution numérique sont fantastiques. La consultation des sites, l'utilisation des applications, les achats sur Amazon, les messages sur Facebook, les objets connectés… Mais à côté de cette face de lumière, il y a l'ombre. Le traitement par des algorithmes puissants de milliards de données laissées sur Internet nous rend complètement transparents pour les plateformes. Celles-ci connaissent ce que nous mangeons et aimons, notre statut matrimonial, notre religion… Facebook, qui compte deux milliards d'utilisateurs, détient en moyenne 98 renseignements sur chacun d'entre eux. Et les recoupe pour nous «profiler». Alors oui, Big Data pourrait devenir Big Brother.