Zoom sur le climat : C'est la cata climatique !

La militante écologiste Greta Thunberg, 16 ans, s'est exprimée lundi au sommet sur le climat de l'ONU (2019). Ce fut un discours puissant, totalement à charge contre les pays les plus pollueurs et l'inaction de leurs leaders politiques et économiques. Citoyens, on est tous responsables de l'avenir de notre belle planète. Que faisons-nous ? Déjà relayons l'information... merci.

Des gens souffrent, des gens meurent, et des écosystèmes s'écroulent. Nous sommes au début d'une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez c'est d'argent, et de contes de fées racontant une croissance économique éternelle. Comment osez-vous ?

L'idée commune qui consiste à réduire nos émissions de moitié dans dix ans ne nous donne que 50% de chances de rester en dessous des 1,5° de réchauffement, et du risque d’entraîner des réactions en chaîne irréversibles et incontrôlables. 50%, c'est peut-être acceptable à vos yeux, mais ce nombre ne comprend ni les moments de bascule, ni les réactions en chaîne, ni le réchauffement supplémentaire caché par la pollution toxique de l'air ou les notions d'égalité et de justice climatique.

Pour la première fois, les experts climat du GIEC consacrent un rapport aux océans et à la cryosphère. L'impact du réchauffement climatique sur les océans, les calottes polaires et les glaciers est accablant : plus de 1,4 milliard d'habitants sont potentiellement concernés directement.

Selon un nouveau rapport du GIEC, les océans ont absorbé environ un quart des émissions de gaz à effet de serre générés par les humains. Avec des conséquences palpables : hausse de la température de la mer, acidification, perte d'oxygène. En bord de mer ou en montagne, les activités humaines seront affectées.

C'est la cata. Les cinq années 2015 à 2019 devraient constituer la période la plus chaude jamais enregistrée, après un été 2019 caniculaire, a rapporté dimanche l’ONU.