Situations problématiques en connaissance du système éducatif (2012-2013) : le test

Publié le 11 Mars 2017

1. Racisme / Citoyenneté / Laïcité

Majid est dans votre classe de CM1 à St Louis. Il arrive en retard et s’excuse en expliquant qu’il
s’est rendu à la mosquée avec son père. Ce jour-là, il porte une tenue traditionnelle : une calotte sur
la tête. Après la récréation, Majid vient vous voir en vous expliquant que ses camarades se sont
moqués de lui.

- Quelle attitude adoptez-vous face à Majid qui entre avec la calotte sur la tête et en retard ?
- Que faites-vous en rentrant de récréation ?

2. Responsabilité des enseignants

Deux enseignants discutent dans la cour de récréation d’une école maternelle. Ils sont de
surveillance. Un groupe d’enfants les interpelle parce que deux élèves se sont battus. L’un a une
morsure sur le bras, l’autre des traces de griffes dans le cou. Les deux enseignants de surveillance
n’ont pas vu la bagarre et s’adressent à l’ATSEM, qui elle était à côté des enfants.
- Comment gérer-vous la situation ?
- Quelle est la responsabilité des enseignants ? de l’ATSEM ?

3. Obligation scolaire à l’école maternelle

Vous avez une classe de GS et un élève, Kévin, est très souvent absent et ses absences sont
rarement justifiées. Il lui arrive de manquer la classe deux semaines entières ou de ne fréquenter
l’école que le matin, ou l’après-midi. Il est demi-pensionnaire. Ses parents sont séparés et il est en
résidence chez la mère. Vous ne voyez jamais le père. Vous convoquez donc la mère qui vous
répond que l’école maternelle n’est pas obligatoire, elle n’amène donc son fils à l’école que lorsque
cela lui est possible.

- Que répondez-vous à la mère de Kévin ?
- Quels arguments développeriez-vous pour souligner l’importance de l’école maternelle ?

4. Les devoirs à la maison

Vous êtes enseignant dans une classe de CM2. Lors de la réunion de rentrée avec les parents des
élèves de votre classe, un conflit oppose les parents qui souhaitent que leurs enfants aient des
devoirs chaque soir et ceux qui prétendent qu’il appartient à l’enseignant d’enseigner, que la
journée est suffisamment longue et qu’ils ne doivent pas avoir de devoirs à faire.

- Quelles informations transmettez-vous aux parents en réponse à ce conflit d’intérêt ?
- Quelles décisions prenez-vous ultérieurement dans votre classe pour les devoirs à la maison ?
- D’après-vous, à quoi servent les devoirs à la maison ?

5. Choix des outils et supports par les enseignants / affectation du budget

En avril, à l’ordre du jour d’un conseil de maîtres, il est question des commandes à faire pour
l’année scolaire suivante. Une discussion animée oppose des enseignants qui souhaitent
renouveler les manuels en cours à ceux qui préfèreraient enseigner sans manuel et affecter le
budget à l’acquisition d’outils collectifs : matériel de numération, cartes de géographie, jeux
éducatifs, balances et autres instruments de mesure …….
Un enseignant de CP avance l’argument que le livre de lecture rassure les parents. Il souhaite
même enseigner avec un fichier de mathématiques.
- Les enseignants peuvent-ils choisir librement les outils et supports ?
- Comment est affecté le budget alloué par la Caisse des écoles ?
- Les manuels scolaires sont-ils obligatoires ? Quelle est leur utilité ?

6. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication

Vous arrivez dans une école dont l’une des actions du projet d’école a été mise en place pour doter
toutes les classes d’un TNI (tableau numérique interactif). Vous vous interrogez afin de savoir si
vous allez vous inscrire dans ce projet.
- Ce TNI va-t-il remplacer le tableau traditionnel ou coexister avec lui ?
- Est-ce qu’il va permettre aux élèves de mieux apprendre ?
- En quoi va-t-il modifier mes pratiques pédagogiques ?

7. Polyvalence du professeur des écoles

Vous êtes nommé(e) à la rentrée sur une classe de CM2 et vous assistez à une réunion de
prérentrée à laquelle sont présents tous vos collègues dont le directeur. Un maître proche de la
retraite est sur l’autre classe de CM2 depuis longtemps dans cette école. Il n’a jamais enseigné
l’anglais car il y avait, jusqu’à l’année précédente, un assistant rémunéré par l’Inspection
Académique. Votre collègue prétend ne pas être à l’aise dans cette discipline et avoir un très
mauvais accent. Il demande à ce que vous fassiez un échange de services avec lui, il ferait Histoire
des Arts avec votre classe. A défaut, il propose également d’enseigner le créole, langue régionale.
- Quelle est la position que vous adoptez ?
- Peut-il enseigner le créole ?
- Quelles sont les différentes solutions qui existent pour que vous puissiez résoudre le
problème ?

8. Rythmes scolaires

Un projet de décret est en cours pour que l’on revienne à la semaine de 4 jours ½. Une consultation
nationale est lancée par le ministère sur la question très générale des rythmes scolaires et vous
devez aborder la question en conseil d’école.
Quelle est votre point de vue sur les questions suivantes :
- Semaine de 4 jours ou 4 jours ½
- Organisation globale de l’année avec les vacances scolaires sur l’académie de la Réunion
- Horaire de l’aide personnalisée

9. Liaisons GS / CP et CM2 / 6ème

Le projet d’école de l’école dans laquelle vous arrivez met l’accent sur les liaisons GS / CP et CM2 /
6ème. Cette liaison a été inscrite dans un axe du projet parce que les maîtres avaient constaté que
les liens n’existaient pas ou peu et qu’il fallait y remédier. Les enseignants n’ont toutefois pas
encore eu le temps de mettre en place les actions pour répondre à cette préoccupation. Dans la
mesure où vous avez en charge la classe de CM2, vous faites parti d’un groupe de travail pour la
mise en place de ces actions.
- Quelles sont les différentes actions que vous mettriez en place dans le cadre de la liaison GS /
CP et CM2 / 6ème ?
- Quelle connaissance du collège devez-vous avoir en tant que PE ?

10. Elèves à besoins particuliers

Dans votre classe de CP, Théo est très agité, a beaucoup de mal à se concentrer, il se déplace
sans cesse et perturbe toute la classe. Les parents pensent qu’il est précoce et qu’il devrait aller en
CE1. Vous savez que Théo est lecteur mais vous ne parvenez pas à évaluer toutes ses
compétences du fait de son refus et de son attitude.
Frédéric est très réservé et parle peu. Il a beaucoup de retard en lecture et en calcul.
Il est question que vous accueilliez Maëlle qui est non-voyante et qui fréquentait jusqu’alors un
établissement spécialisé.
- Que faites-vous face à ces situations diverses ?

11. Evaluer les élèves

Vous avez une classe de CM2. A Noël, vous rendez aux parents un livret d’évaluation mis en place
par vos collègues les années antérieures et dans lequel vous avez noté les élèves.
Vous rendez ces bulletins à chaque famille, individuellement et les réactions sont différentes.
- Alizée obtient une très bonne moyenne, son père ne comprend pas pourquoi vous n’effectuez
pas un classement des élèves, comme cela se faisait à son époque.
- Mathilde a de nombreuses notes inférieures à 10, ses parents manifestent de vives inquiétudes
pour le collège, l’année suivante.
- Pierre obtient 14 de moyenne générale, il a de très bons résultats en mathématiques mais de
moins bons résultats en français. Sa mère ne comprend pas pourquoi vous mettez des notes et
sur quels critères vous vous basez pour noter, notamment en poésie : Pierre a obtenu 12/20.
A quoi servent les notes ? Comment évaluer les élèves, notamment en CM2 ?
Comment les élèves doivent-ils vivre les évaluations ?
Comment allez-vous utiliser ces évaluations ?

12. Gestion de l’erreur

Dans votre classe de CE1, lors d’une leçon de découverte du monde, vous interrogez Jonathan,
élève habituellement très réservé et timide qui, pour une fois, lève la main pour répondre. La
réponse qu’il fait est hors sujet et sa réponse provoque des moqueries et l’amusement des autres
élèves. Jonathan se met à pleurer.
- Quelle est votre attitude dans la situation présente ?
- A l’école primaire, quelle est la place de l’erreur ?

13. Punitions

Dans votre classe de CM1, Mathis est un élève très brillant qui a d’excellents résultats. Il est
toutefois particulièrement agité et perturbe constamment l’ensemble de la classe.
Vous le déplacer au moins une fois par semaine. Il vous arrive de l’envoyer dans un coin de la
classe, dos tourné. Vous avez essayé de le confier au maître de CP pendant une heure avec du
travail à faire. Vous l’avez même puni de récréation.
Aujourd’hui, excédé(e), vous lui avez donné 100 lignes à faire en lui demandant de les faire signer
par les parents.
- Quelles sont les punitions que vous pouvez pratiquer ?
- Quelle autre attitude auriez-vous pu adopter ?
- Comment pourriez-vous agir avec Mathis sans punir ?

14. Le travail de groupe

Vous avez appris à l’IUFM que le travail de groupe était une des réponses à l’hétérogénéité. Dans
votre classe de CE2, vous effectuez la 2ème séance d’une séquence sur la germination. Vous
demandez à vos élèves de constituer les mêmes groupes que lors de la 1ère séance. Cela se fait
dans un très grand désordre. Lorsque le calme semble revenu, vous distribuez à chaque élève le
pot dans lequel il a planté sa graine et vous leur demandez de dessiner individuellement ce qu’ils
observent. La classe reste très bruyante, les élèves chahutent, se disputent, certains de mettent au
travail mais vous posent de nombreuses questions parce qu’ils n’ont pas compris ce que vous
attendez. Vous êtes dans l’obligation d’arrêter la séance. Vous les faites sortir pour vous rendre sur
le terrain afin d’effectuer la séance d’EPS qui était prévue à la suite.
- Que pensez-vous de votre attitude et de vos décisions ?
- La pédagogie de groupe est-elle adaptée à toutes les situations ?
- Est-elle efficace et dans quel cadre ?

Situations problématiques en connaissance du système éducatif (2012-2013) : le test