Cours F. Enseigner - former : carte de navigation professionnelle et figures de praticiens

Publié le 3 Décembre 2021

TEST

Brainstorming collectif sur la navigation professionnelle, la mobilité, les compétences...

Carte de navigation professionnelle :


- Responsable des relations : animer, guider, travailler en équipe, négocier des contrats d'études,
- Organiser : diriger une séance, mettre en groupe, gérer les relations
- Technicien : réaliser, créer un outillage, définir une progression, préparer un stage
- Utilisateur : mettre en œuvre des outils, utiliser des manuels, utiliser le numérique
- Chercheur : analyser des ressources, analyser des pratiques, diriger des projets expérimenter, observer, faire de la didactique, créer des situations d'apprentissage
- Évaluateur : assurer la sécurité, rapporter des travaux, être le gardien des programmes, contrôler  l'exécution des activités, auditer des attentes, prospecter les besoins, guider et le travail personnel,
- Personne ressource : penser sa formation, chercher, expertiser, faire une conférence, donner un conseil de documentation, définir des objectifs, donner un conseil de méthode.

TEST

Exercice : au moyen de la technique de l'instruction au sosie, demander à votre voisin-partenaire d'étude de vous raconter une séance de formation produite; à partir de son discours, déterminer ses caractéristiques enseignantes, de formation...

4 styles d'enseignement selon Therer-Willemart 



- le style associatif avec techniques de travail en groupe, travaux pratiques... avec un intérêt plus fort pour les élèves. Le formateur est confiant dans les apprenants, il se considère comme une personne ressource dont le rôle essentiel est de faciliter les apprentissages individuels et collectifs.
- le style incitatif avec l'exposé socratique, les études de cas, les débats. Le formateur a le souci constant de faire participer les apprenants. Il sollicite des réponses ponctuelles, mais sans les exploiter effectivement. C'est le style question devinette.
-  le style permissif favorisant l'autodidactisme assisté ou non, avec ce style le formateur met à la disposition des apprenants des documents de qualité adaptés à leur niveau, il intervient très peu mais répond aux demandes explicites.
-  le style transmissif avec un enseignement frontal et des exposé ex cathedra montrant un intérêt fort pour la matière enseignée. Le formateur fait un exposé avec un maximum d'informations dans un temps imparti. C'est souvent une transposition directe d'un texte écrit. Parfois il est adapté aux circonstances et au public.

Attitude du formateur moraliste, de contrôle interventionniste, instructiviste, psychologisant, coopérative et constructiviste, expectative ou en retrait...

TEST

Exercice : Quelles sont les principales opérations mentales?

Réponse : La déduction est le passage d'une loi à un cas particulier via un système de récurrence; l'induction est le passage d'un cas spécifique à la constitution d'une loi via une généralisation, l'abduction est la génération d'hypothèses et la sélection de l'hypothèse la plus plausible.

TEST

Exercice : comment en 7 familles
catégoriser plus synthétiquement les fonctions du formateur d'adulte ?

Réponse : technicien, évaluateur, régulateur, animateur, méthodologue, expérimentateur, organisateur.

Le jeu des 7 familles d'enseignants et formateurs :


Le formateur souhaite que son action pédagogique soit efficace. Il assume son rôle y compris dans ce qu'il peut comporter de contraintes à l'égard de ses élèves. Son atout est une véritable référence pour ceux dont il a la charge. Sa faiblesse: attention à ne pas se prendre pour pygmalion.

Le thérapeute est toujours prêt à écouter ses élèves, à comprendre leurs difficultés, a conseillé de son mieux. Son atout est de tenter de comprendre et de pouvoir aider efficacement ses élèves. Sa faiblesse est de confondre comprendre et excuser.

L'accoucheur est comme Socrate. Il estime que chacun possède une forme de savoir qu'il faut mettre à jour. Il a pour atout son respect d'autrui favorable au développement de la personnalité. Sa faiblesse est de penser que les enfants ont besoin de son autorité de son savoir...

L'interprètant estime que la classe n'est pas un monde clos et que la vie privée des élèves joue un rôle déterminant dans leur réussite scolaire. Son atout est sa  vision globale de son travail d'enseignant pour être utile, pour guider les autres. Sa faiblesse : il doit savoir passer le relais aux autres comme le psychologue l'assistante sociale ou le médecin et ne pas sous-estimer sa tâche de pédagogue.

Le militant a une conscience suraigu des enjeux sociaux de l'éducation. Son atout est une ressource importante pour les élèves qui se voient comme des laissés-pour-compte. Sa faiblesse est la tendance à voir dans ses élèves des cas illustrant son point de vue sur la société.

Le réparateur souffre du gâchis auquel sont soumis certains enfants et il voudrait qu'ils vivent dans un monde meilleur. son atout est que ses élèves peuvent compter sur lui et sur sa sollicitude. Sa faiblesse est de ne pas se sentir responsable des maux qui affectent les jeunes.

Le transgresseur pense que la première qualité d'un éducateur est l'authenticité. Son atout est d'être toujours prêt à remettre en cause les idées reçues. Sa faiblesse : la dénonciation et souvent difficiles à manier.

Enfin le persécuteur abuse de sa position dominante dans la classe et de son pouvoir.  Il contrôle ses élèves et ne respecte personne. Sa faiblesse est de chercher  avec perversité à manipuler les apprenants. Possède t-il des atouts ?

D'après Eugène Enriquez et " sa petite galerie de portraits de formateurs en mal de modèles", revue connexion numéro 33, 1981.
On pourrait décliner certains portraits dans le monde de la formation des adultes.

Exposé sur la figure consensuelle du formateur :


Un formateur est présent pour faciliter, réguler et faire produire des apprentissages.

La fonction facilitation est liée au plan de formation, aux objectifs  et aux moyens alloués ainsi qu'aux méthodes de travail. Le formateur adapte la logistique aux objectifs en choisissant les méthodes, les moyens pédagogiques adaptés. Il formule clairement les objectifs pédagogiques. Il invite un participant à exprimer plus explicitement un désaccord. Il reformule les diverses opinions exprimées face à une idée ou une façon de faire. Il veille à la participation et à l'implication de chacun. Il maîtrise des interventions hors sujet en recentrant le groupe autour de l'objectif poursuivi.

La fonction régulation est liée au rôle joué par les apprenants, à leurs attentes et représentations, à leur psychologie, à leur opposition éventuelle, et surtout à la stimulation de leur participation. Le formateur intervient pour demander à des stagiaires d'éviter un aparté. Il met à l'aise les participants qui sont sur la sellette. Il tente d'éclairer le sens et la nature des désaccords. Il égalise la participation de tous en impliquant tout le monde. Il n'hésite pas lorsqu'il y a des silences et des conflits à inviter le groupe à s'expliquer ou à donner du sens à ce qui se passe même si cela est chronophage. Il fait analyser régulièrement le fonctionnement du groupe. Le formateur reformule les propos d'un apprenant bavard. Il fait éviter avec tact des digressions trop longues.

La fonction production est liée aux actions du formateur pour faciliter l'apprentissage et atteindre les objectifs pédagogiques. Le formateur explicite certaines règles. Il présentent les normes de fonctionnement du groupe d'apprentissage. Il permet aux apprenants de se connaître, de faire collectif ou groupe. Il ecpose les informations, les connaissances. Il fournit des méthodes de travail, plutôtactive et inductive que expositive. Il surveille le temps, la progression vers l'atteinte des objectifs pédagogiques. Il permet l'échange de connaissances et d'expériences. Il note proprement et lisiblement au tableau les points importants afin de favoriser la mémorisation visuelle et la prise de note. En outre, il vérifie l'apprentissage du groupe et de chacun des membres du groupe en particulier. Pour ce faire, il favorise la métacognition et la méta conscientisation des objets de savoirs travaillés (secondarisation) avec la tenue éventuelle d'un journal de bord ou d'un journal des apprentissages. Le formateur n'hésite pas à effectuer des évaluations afin de renvoyer sa progression dans les apprentissages.
(Inspiré de cultiver la relation pédagogique. )

 

Référentiel de compétences professionnelles

d'après Léopold Paquay 



Consigne de travail en groupe : Être un professionnel de l'enseignement et de la formation engage selon vous quelles compétences ?

Réponse :

Praticien artisan : utiliser des routines, des schèmes d'action, savoir contextualiser, réaliser les tâches assignées aux enseignants dans chacune de leurs fonctions...

Praticien réflexif : réfléchir sur ces pratiques et analyser leurs effets, produire des outils innovants, être un enseignant et chercheur à la fois

Personne:  être en développement personnel, en devenir soi, être en projet d'évolution professionnelle, être en relation, communiquer, animer

Acteur social: s'engager dans des projets collectifs, analyser les enjeux anthropologique et sociaux des situations quotidiennes

Technicien : mettre en œuvre des savoir-faire techniques et appliquer les règles formalisées, utiliser les techniques numériques et autres

Maître instruit : maîtriser et exploiter les savoirs disciplinaires et interdisciplinaires, des savoir didactiques et épistémologique, des savoirs pédagogiques , psychologiques et philosophiques.

 

Les 8 formes d'intelligence de Gardner 


- L'intelligence verbale est la capacité à être sensible aux structures linguistiques sous toutes ses formes
- l'intelligence musique ou rythmique est la capacité à être sensible au structure rythmique et musicale
- l'intelligence interpersonnelle est la capacité à entrer en relation avec les autres
- l'intelligence  kinésithésique ou corporelle est la capacité à produire avec toutes les parties de son corps et une bonne habileté la résolution de problèmes pratiques.
- l'intelligence visuelle ou spatiale est la capacité à créer des images mentales et à percevoir le monde avec précision et raisonner en deux ou trois dimensions.
- l'intelligence logico-mathématique est la capacité d'un raisonnement logique, à ordonner le monde et à faire des inférences
- l'intelligence naturaliste est la capacité à reconnaître, à classer, à identifier des formes et des structures dans la nature sous ses formes minérale, végétale ou animale.
- l'intelligence intrapersonnelle est la capacité à avoir une bonne connaissance de soi-même.

TEST DU BLASON

L'activité du blason est une façon créative de conclure une séance en demandant aux apprenants de remplir les 5 parties du blason en choisissant tout d'abord une devise pour le haut du blason puis 4 mots phare spécifiant la devise.
Par exemple: définir en quoi une formation peut être idéale pour la devise et ensuite répondre à quatre questions: quelle finalité ? Quelle technique ? Quelle ressource ? Et une case au libre choix.

À quoi ressemble la situation-problème du côté de l'apprenant ?


Il s'agit d'accepter d'assumer ses propres responsabilités au sein du processus de dévolution concernant un problème à résoudre, de s'attribuer des tâches en interprétant la situation problématique, de se donner des buts, d'anticiper, d'orienter son action, afin de réaliser ce que souhaite le formateur, de procéder par inférence, de calculer les actions possibles, de rechercher des informations, de contrôler l'activité, de raisonner de façon pratique, de conceptualiser en acte.

Du côté du formateur, le travail en groupe permet aux élèves d'apprendre ensemble de manière mutuelle, de trouver du sens par le plaisir de la situation d'apprentissage, de se sentir soutenu dans sa réflexion par ses pairs, de dégager du temps libre pour des explicitations ou un étayage soutenu auprès d'élèves particuliers. Le travail en groupe permet une meilleure utilisation du temps , un rôle de médiateur de la part du formateur, de dédramatiser des difficultés, de réduire l'anxiété, d'éviter des situations de blocage ou des impasses que l'on peut rencontrer dans un travail solitaire. Cela offre la possibilité en outre d'expérimenter, de coopérer, de communiquer, de socialiser, de s'intégrer, de dédramatiser des difficultés, de réduire l'anxiété, de valoriser les compétences des uns et des autres et d'assumer une responsabilité.

Diversité des groupes de travail 


- Le groupe auto déterminé où les apprenants se mettent comme ils le souhaitent, le risque est cependant de voir se constituer des groupes de niveau ou de faire émerger des problèmes de comportement.
- Le groupe de proje est un choix opéré par rapport à un projet de production pour l'apprentissage, ces groupes sont centrés sur la tâche scolaire à effectuer.
- Le groupe de compétences ou groupe d'experts est une formule valorisante pour les apprenants, pouvant créé de nouveau réseau de sympathie. Les groupes sont créés en fonction des compétences réelles des élèves quelles qu'elles soient.
- Le groupe d'entraide sur la base de la maîtrise d'objectifs de formation très ciblés, ces groupes se révèlent d'une réelle efficacité de par la qualité des remédiation.
- Les groupes de niveaux sont constitués selon les résultats dans la matière  veillez cependant au phénomène d'étiquetage ou de discrimination.
- Les groupes de besoin sont constitués par le formateur et en lien étroit avec des objectifs  d'apprentissage précis à atteindre. A la différence des groupes de niveau, ils sont amenés à évoluer.
- Les groupes de confrontation où  il s'agit de faire échanger sur un problème, un objet d'étude et de confronter des représentations initiales afin de provoquer leur déplacement dans un conflit sociocognitif.
- Les groupes de procédure d'apprentissage sont très efficaces dans la perspective par exemple d'une leçon à réviser pour un contrôle, avec une réflexion sur les façons d'apprendre. Les apprenants peuvent créer ces groupes.

......  pour cours sur l'épistémologie :

Domaine philosophique qui analyse, étudie et critique toutes les disciplines de la science, ainsi que leurs méthodes et leurs découvertes. Exemple : L'épistémologie est une manière d'engager une profonde réflexion sur la connaissance et le besoin insatiable de l'homme à assouvir sa curiosité.